Poésie- 2 Poésie et hermétisme

Je pense qu'il y a des poésies différentes comme des arts différents. Ou plus exactement des voies différentes et un choeur composé de plusieurs voix.

Pendant très longtemps la poésie a été confondue avec sa forme en tant que  genre littéraire, et pour beaucoup encore, qui pratiquent "naïvement" faire un poème c'est écrire un texte rimé, parfois- trop souvent-  ce n'est que de la versification. Il y a le paquet cadeau, mais à l'intérieur c'est parfois vide.

A l'inverse beaucoup de personnes disent effectivement se détourner des formes modernes et contemporaines de poésie parce qu'elles n'entrent pas dedans: le poète écrirait pour lui seul et un petit groupe d'initiés qui posséderaient les codes, ce qui la rendrait élitiste au mauvais sens du terme Ce n'est pas mon avis, je précise!

Comme pour l'art contemporain et l'abstraction : on ne peut pas toujours décrire un tableau abstrait par rapport à une réalité tangible  on ne peut pas expliquer certains poèmes par rapport à une logique basique. C'est même le contraire puisque tout, dans les deux cas, invite à un basculement des  valeurs réalistes et  pragmatiques, c'est à dire à abandonner ces deux exécutions sommaires des réactions premières :

 cela ne représente rien (parce  que je ne vois rien) - cela ne veut rien dire (parce  que je cherche à comprendre) .

 Je n'ai à cet égard qu'une expérience personnelle à partir de laquelle je me défends de généraliser.

 Il m'a semblé quand j'écrivais que tout ce que  je disais en poésie venait d'ailleurs. Il m'a toujours semblé que la poésie était un langage (des langages) à l'intérieur de la langue et ce même quand je lisais des textes écrits dans  d'autres langues. Le latin par exemple disposait d'un double vocabulaire poétique et courant. Mais quand je parle d'autre langage je veux dire que l'hermétisme n'est problème que pour qui chercherait à traduire. Si vous voulez la poésie comme l'art et comme l'amour défie les explications (les clés) et les commentaires (la glose)

Plus on essaie d'expliquer, plus on s’égare –mais les errances mêmes ont intérêt !- et pourtant comme c'est riche, complexe et sujet à interprétations multiples on ne cesse de le faire...et on a raison, sans doute (c'est un moteur pour la réflexion, aussi) . elle met en route et peu importe où on va !

Oui j'ai écrit des textes que je ne peux pas expliquer ni m'expliquer (et j'en écris encore), mais il faut lorsqu'on entre en poésie ou dans un  poème laisser à la porte ses vieux réflexes cartésiens. Sinon on reste dans l'extériorité et dans le formalisme.

Le poète n'est pas obscur par désir d'être obscur il l'est par nécessité : se dire qu'il l'a dit ainsi parce que pour lui à cet instant-là ça ne pouvait se mettre en mots, sonorités, images que de cette façon-là.

Qu'on lise ou qu'on écrive il faut accepter de se bouger ailleurs , pas une question de comprendre mais de sentir comme on  éprouve par exemple un tableau, ou mieux une musique. Pas forcément à cause du rythme des images et de la musique des mots mais un peu grâce. de tout cela . On peut commenter une musique quand on est musicologue mais le ressenti de la personne qui l'écoute comme celui du musicien qui l'a composé est rigoureusement indicible. Et la part de  création est aussi dans ce champ-là.

 De cet indicible la poésie hermétique (ou perçue comme telle ) se fait trace.

 Je pense qu'il faut distinguer cette difficulté des poésies qui ne s'ouvrent pas à un sens rationnel de celle des textes de fonds à tendance philosophique qui eux sont ardus et nécessitent des bases, des connaissances. Là il n'est besoin d'autres connaissance que celle de sa qualité d'homme.

Pas même besoin d'initiation les mots les rythmes les associations d'images de sens d'idées vous portent et même si on ne saisit pas tout c'est assez parfois pour produire émotion et même bouleversement. Il faut y arriver sans préjugés plus difficile à obtenir, nous sommes tous formatés autrement !- Nous marchions : il faut apprendre à voler alors que nous n'avons pas d'ailes.

 La poésie dite hermétique nous met dans un autre état de conscience non rationnel; on joue le jeu ou pas...

 

poésie-art-genèse

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×