Une découverte...

Le livre que je vous présente ici est un peu différent des autres... d'abord c'est un livre de...chimie, ensuite il a été écrit par un savant, Jean Girardin au XIX siècle.

Le rapport avec les quilts et les étoffes ?  Le tome 4 dont je dispose, issu d'un ensemble intitulé :  "leçons de chimie élémentaire" est un exposé complet sur les méthodes de teinture, et impression à l'époque, qui plus est orné de vrais échantillons et vous avouerez que toucher des étoffes datant de 1883...c'est quand même émouvant surtout quand on y apprend de plus tous les secrets de fabrication de ces petits imprimés qui ont été pour la plupart réutilisés avec des moyens plus modernes dans ces collections qu'on appelle "reproductions d'anciens".

 La première partie du livre, consacrée aux plantes tinctoriales est  très intéressante. quoique cet écrit soit à la fois technique, scientifique et didactique , c'est aussi rédigé dans un style remarquablement vivant, on y sent percer à tous  moments l'enthousiasme de l'auteur pour les merveilleuses découvertes de la chimie.

Actuellement j'ai photographié l'ensemble de la dernière leçon, celle qui concerne l'impression sur étoffes et qui m'a semblé la plus intéressante.  Contactez-moi si vous êtes intéressé (e). Je précise que la reproduction de ce type de livres n'assure pas une qualité parfaite, je ne suis pas équipée pour, mais je pense que c'est suffisamment lisible, surtout sur écran,  pour être partagé, le cas échéant.Sous réserve que ce soit légal (ce que je crois au vu de l'ancienneté de l'ouvrage) et que je ne croule pas sous les demandes...

pages-516-517.jpgpagees-524-52gros-plan5.jpg

histoire

Commentaires (4)

1. Marie Claude 16/01/2012

L'activité patchwork peut être un formidable moyen, si on le désire, pour élargir son savoir autour du tissu, couleurs, teintures, provenance des étoffes, etc...
Les quilts anciens, regardés avec l’œil de la connaissance en disent quelquefois aussi long et avec plus de bonheur qu'un pensum écrit par un historien sur une société donnée

Merci Jacqueline, de nous donner envie d'aller plus loin que le contentement d'assembler nos chers tissus

2. Jacqueline 19/01/2012

Certes, même s'il est vrai qu'un regard juste esthétique suffit parfois...à faire de bien beaux ouvrages, j'ai toujours été intriguée par les procédés d'impression, plus que de teinture, même si ceux-ci sont développés. Et j'ai eu la chance dégoter ce "trésor" partageable au moins en partie!
Le livre dit tout sur l'indigo, la garance, le noir de cachou, c'est de l'histoire industrielle, et c'est passionnant ! Je ne peux malheureusement pas tout reproduire.

3. sophie (site web) 09/10/2012

tout d'abord compliment pour ce blog. Le patchwork n'est pas simplement l'assemblage de morceaux de tissu, mais il peut etre lié à l'histoire et... à la chimie . Tu as trouvé un petit trésor sur l'histoire de la teinture et si il est possible d'en profiter un peu j'en serais ravie. Merci

4. jacqueline 18/10/2012

Merci de votre message, Sophie, je vous ai répondu en privé.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×