Art- roman

Pour donner voix aux chapitres...

Pour cette oeuvre, je suis partie à la fois d’un jeu de mots sur le roman et l’art roman, et d’un texte que j’ai écrit intitulé Le Jeu de la Rose dans les années 1990.

Le premier travail donc aura été de rédiger ce roman qui pour moi fait partie intégrante de l’oeuvre puisqu’il faut le lire pour saisir certains détails de l’exécution tant numérique que textile.
Ce roman a été imprimé en quelques exemplaires totalement artisanaux (photos 1 et 2)

 J’ai d’abord cherché des photographies de détails de sculptures et j’ai effectué une sorte de collage numérique  de photos altérées et retravaillées jusqu’à ce  que j’obtienne un fond qui me satisfasse, auquel j’ai rajouté un seuil de pierre et des lettres blanches, c’est l’incipit du roman : entre les pavés , la page !

De plus si on ne désire ni lire le roman, ni donc entrer dans le texte on restera donc sur ce seuil.

Blanc ce texte car il n’a pas été édité et un texte non publié a quelque chose d’un « mariage » blanc non consommé entre l’auteur et le public éventuel  si j’ose dire.

Lettres blanches et voix blanche qu’on n’entend donc pas , sauf si évidemment on tend l’oreille ou la main vers ..photo 3

Une fois le collage numérique achevé, je l’ai fait imprimer sur un format 50 sur 70 cm , le collage comportait le tympan d’un porche, celui de l’image numérique choisie pour la couverture du livre.

 Ensuite j’ai effectué autant de pages qu’il y a de chapitres pour leur ...donner voix.

Les images ont été réduites à un dessin noir et blanc sur lequel en surimpression le début de chaque chapitre à l’exception du dernier.. Cette double image d’art roman et du roman  a été réduite à une taille de 3 cm sur 5 pour chaque page est imprimée sur une feuille d’organdi transparent, lequel a  été découpé puis j’ai  appliqué en broderie main pour simuler des pierres apparentes de l’édifice.photo 4

Les mêmes images ont servi à faire la doublure de l’ouvrage où elles sont évidemment beaucoup plus  visibles  et séparées toujours par le dessin de la couverture. La  doublure se lit, elle à l’horizontale . un livre d’ailleurs passe de la verticale quand il et rangé  à l’horizontale quand on le lit.photo 5

Le travail textile proprement dit a consisté  à élaborer un porche  en tissus et broderie et en relief en essayant de jouer ici sur les analogies entre dentelles et sculptures  dans la pierre ; je n’ai pas cherché un quelconque réalisme, cependant .Une porte  en tissu s’ouvre qui contient le dernier chapitre du roman, et le fait qu’il soit ainsi semi-caché, mais  s’échappe un peu , n’est pas gratuit  photos 6-7-8

Le texte intégral de ce dernier chapitre a été imprimé en noir sur le  l’organdi blanc. avec une loupe il est parfaitement lisible.

Au reste si on veut lire ce texte c’est comme d’habitude, m’écrire sur chiffondart @ aol.com.

Photo 9  l’ensemble .

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×