Les mots dépliés

Les mots dépliés c'est d'abord un exercice d'atelier d'écriture partagée entre quelques amis ... la consigne était de choisir des mots et  d'écrire autour de chacun d'eux tout ce que le mot évoquait.

Je me suis lancée. En fait considérant un peu les mots comme les tesselles d'étoffe, j'ai travaillé en oubliant le sens premier, autour des sons, des mots inclus dans le mot et j'ai laissé se dire ce qui me venait . Pour moi les mots ont des odeurs des saveurs, presque un toucher, c'était un peu comme s'ils se réincarnaient ou devenaient la source d'un autre langage.

Et j'ai continué l'exercice à part, pour le plaisir, quand une phrase me venait, je la notais, sans rien forcer non plus. Il ne s'agit pas de redéfinir les mots , mais d'en extraire tout ce qu'ils ont pour moi d'évocateur. en restant brève (deux phrases au plus!) . Le jus du mot en quelque sorte !

 Ensuite j'ai appelé ces exercices d'écriture "mots dépliés"  il me semblait en effet chercher à la fois dans les replis de chaque syllabe, mais aussi dans les différents télescopages des sens -à tous les sens du mot- que quelque chose  transparaissait.

 Ensuite , j'ai cherché un moyen  de matérialiser ce "déplié" et l'idée du tissu s'est alors imposée naturellement comme ma matière sinon première, mais essentielle. Je songeais à de petits billets pliés tels que ceux qu'on échange en classe, quand on s'ennuie en cours ...  aux pigeons voyageurs qui trasportaient des messages (d'amour et de guerre..) , je voulais aussi que ce soit simple à réaliser; le mixed media papier textile s'est imposé; une face de soie blanche sur laquelle j'ai inscrit le mot, une face de papier sur laquelle j'ai écrit, les deux encollés et découpés sommairement .

 Quand on ouvre l'oiseau, le mot se déplie en phrases, en phases...

Et puis j'ai songé à un support et l'idée d'une cage m'est venue tout de suite, mais je la voulais ouverte, langage et les mots s'en échappant . celle que j'ai trouvée, reproduction d'un ancien modèle , ne s'ouvre pas du tout . Les mots-oiseaux sont donc posés en couronne tout autour, en attente d'envol et dépliage -déploiement .

 Tous les mots dépliés ne sont pas ainsi matérialisés -d'abord parce que la réalisation est assez fastidieuse ennuyeuse    - j'envisage donc un  fascicule artisanal  pour finaliser la mise en scène ...

Quelques-uns des mots dépliés ou ce qu'on trouve à l'intérieur des oiseaux ...(texte protégé par le droit d'auteur)

 

éclaboussure : cette lumière  jaillit et souille l’évidence.

évanescence  où : la première femme  disparaît en sa première étreinte.

éminence : une barrière végétale ronge le vase là où on pourrait encore le saisir.

opacité : des passants s’écoulent en flots serrés  dans les rues des villes

feuillage :  la brûlante ardeur du temps qui passe et vous fusille.

 NB; Le patchwork inachevé placé en dessous est là pour rappeler que pour moi la surface composée ainsi est tout autant de l'art textile et sans doute plus  un art  du tissu comme je l'entends et aime aussi à le pratiquer et pas pour me "délasser" ! ... je peux faire autre chose : la preuve, mais jamais  je n'établirai de hierarchie convenue entre l'une ou l'autre de mes "valences". Or je sais qu'elle sera le plus souvent regardée comme un joli décor en ouvrage de dadame .. alors qu'en fait si on réfléchit bien cage et oiseaux sont aussi des poncifs du "décoratif" ...

 

 

 

 

Les mots deplies 1 red
Les mots deplies 2 red

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×