Livres blancs

Lorsque j'étais jeune écrivain, à voir comment il fallait s'y prendre pour sortir du lot (toujours le fameux  "faire du jamais vu !") , je m'étais dit qu'au fond, seul un livre tout blanc , sans rien écrit dessus serait vraiment "novateur"... Un auteur, américain, je crois, le fit réellement dans les années 2000.

 Au delà de l'ironie et du dérisoire, je pense réellement qu'un livre blanc contient tous les possibles .J'aime les carnets et parfois je garde les pages vierges très longtemps avant de me décider à griffonner dessus.

J'ai d'autre part une sorte de passion pour les étoffes blanches et aussi tout le travail dit de "broderie"" au blanc; de dentelles , de jours . J'en ai utilisé dans plusieurs quilts , mais là, je voulais faire un livre blanc -un album au sens propre du mot - en textiles.

 Totale improvisation de chaque page, dans ce livre sans mots, mais non sans motifs ni motivation. Arrivée au bout , je me suis aperçue qu'il y en avait assez pour deux fascicules .Je présente ici le premier terminé.

Pages sans mots , mais où je l'espère l'émotion est présente et l'amour que j'éprouve à la fois pour ces menus trésors et celles et ceux  qui avant moi -ou avec moi- les ont cousus, brodés , tissés. J'ai utilisé des broderies déjà réalisées , mais j'ai aussi brodé moi-même selon l'inspiration du moment .

Un livre où passé et présent seraient reliés au deux sens du terme.

Livre d'essais, parfois maladroits, où j'ai testé au passage quelques techniques, livre-conservatoire où j'ai brodé autour  d'une bribe ...

Livre sans textes où pourtant tous les poèmes que j'écris en ce moment sont présents en filigrane .

Au delà, je rêve à un livre d'or, un livre noir et à d'autres monochromes sur le même principe , un peu comme un chant des couleurs  mais cette fois juste en étoffes, fils et points.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×