Tissu pour IRIS

Tissu pour Iris ou la couverture aux rubans

Tissu pour iris red 2

 

Je l'ai souvent dit : la visée principale de mes ouvrages c'est de trouver une place aux tissus que je recueille , achète ou collectionne . Construire autour est une de mes passions. Mélanger, mixer mettre en coïncidence ce qui ne  se serait sans cela jamais frôlé en est une autre.

 J'aime les rubans et beaucoup de mes surfaces textiles actuelles tournent autour de ses petites pièces tissées ... Là ce sont les premiers que j'ai acquis en lot des rubans bien flashy pour paquet cadeaux qui ont été le point de départ. Parallèlement j'avais mis en route mes "tissus" pour, qui sont dédiés à une déesse de la mythologie ou un grand principe "féminin" .

J'ai eu envie de dédier cette surface à  la déesse Iris. Iris dans la mythologie était la messagère des Dieux, et on lui attribue l'arc -en ciel comme écharpe. La fleur d'Iris et l'iris  de l'oeil en tiennent leur nom , vu la diversité de couleurs qu'ils offrent. A mes rubans j'ai adjoint pour faire les "passages" quelques bandes de tissus de la collection de soies que je venais de recueillir. Ainsi se côtoient d'humbles rubans de pacotille et des tissus Haute-Couture dans un de ces mélanges que j'aime, surtout quand on ne les remarque pas trop ...

 

Tissu pour iris red dert 1

La gamme chromatique de l'arc en ciel est souvent utlisée en patchwork contemporain  pour les dégradés de couleurs . Avec elle on est sûre de séduire .. seulement pour moi l'idée était d'intégrer aussi les nuances, les mélanges de tons et les imprimés : je fais du patchwork, pas de la peinture ...

J'ai choisi de fixer les rubans à la main sur un tissu de fond en improvisant totalement les passages d'une couleur à une autre et en intégrant d'autres nuances que celles de l'arc-en ciel (les tons neutres, notamment ) . Le passage d'un tissu à un autre se fait par dégradés ou par introduction d'un imprimé qui oriente vers une autre couleur ( par exemple le passage du rouge au bleu peut se faire par un violet ou par un tissu imprimé rouge et bleu) .Et parfois j'ai joué du contraste "franc" parce que  je n'aime pas construire sur une "stratégie" ou un "procédé" sans y pratiquer des brèches.

De même je n'ai pas calibré l'angle d'inclinaison, ne voulant pas un résultat trop régulier , de "métronome" textile.

Une fois les bandes terlminées je les ai piquées à la machine, une fois encore "à l'instinct" en vérifiant juste au fur et à mesure que je ne faisais pas des "paquets" monochromes dans un coin et que l'ensemble s'équilibrait .

Et puis ue fois fini, je n'ai pas du tout aimé le résultat, mais alors vraiment pas . Je trouvais ça trop flashy, criard et moi qui professe que  "l'adage trop de couleurs tue la couleur" est faux, quand on sait s'y prendre, là, je n'étais pas loin de reconnaître que je venais parfaitement de l'illustrer.

 J'ai donc laissé reposer-de longues années -  de temps à autre je me disais bon il faudrait bien en faire quelque chose ... et toujours cette réticence (ce qui arrive quand la vision intérieure et le résultat s'éloignent trop l'une de l'autre).

 Et puis en ce printemps 2017, regardant dans mon jardin une explosion de couleurs si vives , je me suis dit que c'était le bon moment (le bon moment pour finir un ouvrage est celui où je me sens déterminée à le finir!) .

L'idée  m'est venue que ces couleurs qui dissonnent avec ce que je rêvais de faire correspondaient sans doute à autre chose en moi et que d'autres personnes peut-être pourraient se sentir en harmonie avec le résultat .

 J'ai usé d'une doublure blanc cassé qui m'a fourni aussi une bordure , que j'ai rebrodée en m'amusant à assortir des fils polychromes soigneusement coupés au bon endroit avec les couleurs de la rangée. Non ce n'est pas du "masochisme" ni de la "patience" mais de l'ardeur à faire comme je voudrais que ce soit (au moins un peu!)

Tissu pour iris red det3

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×