Contemporary quilts, heritage inspiration

quilters-guild-001.jpg

Titre / the Quilters' Guild Collection , contemporary quilts , Heritage inspiration

edited by Bridget Long

 Editeurs David and Charles 2008 (réédition)

en anglais

 

Le but de ce livre est de mettre en parallèle un (ou des) quilts anciens et leur interprétation par une artiste contemporaine.

Après une introduction par Bridget Long qui présente le projet, la première partie intitulée 400 years quilts retrace l'histoire des quilts au Royaume-Uni de manière succincte avec de fort belles illustrations de détails et des explications historiques tout à fait passionnantes.Il s'en dégage une série de styles, donnés comme spécifiquement britanniques, notamment les médaillons quilts .

La troisième parie et plus importante consacre un chapitre à chaque interprétation . Le quilt de départ est présenté,la démarche de l'artiste détaillée (ce qu'elle a gardé du quilt original, les raisons des transformations) et évidemment le résultat.

 J'ai noté qu'on retrouvait les constantes de l'art contemporain des quilts : c'est à dire l'abandon quasi total des tissus imprimés, qui donnent pourtant tant de charme aux pièces de départ (comme si les tissus imprimés  ne servaient plus à notre époque !), une stylisation des formes -qui à mon avis appauvrit parfois plus qu'elle n'épure - et surtout le recours presque obligatoire au sketch book (carnet d'esquisses ) avec peintures  qui est en lui-même une oeuvre d'art .. de peintre et non forcément d'artiste textile.  Admirable en soi mais à mon avis la réflexion sur et à partir des étoffes en est un peu absente, puisqu'on privilégie le côté  "Beaux arts" plus prestigieux certes, mais pas à mon avis dans l'esprit du medium "tissu" du moins comme je l'entends!

Cela me gêne toujours un peu que ce soit présenté comme une étape  "obligatoire" du style ou des styles  contemporains.

J'avoue avoir apprécié certaines interprétations mais être restée dubitative devant d'autres , je ne vois pas toujours les innovations comme étant nécessaires c'est à dire enrichissant l'oeuvre de départ par un regard nouveau , je ressens parfois comme de la nouveauté collée là pour faire nouveau. ..  Notamment j'avoue ne pas trop aimer  cette grande fracture blanche sur le crazy de couverture même si Fracture en est le titre :  j'y vois une sorte de papier blanc plié qui zizague de façon surnuméraire, il heurte mon regard , je ne vois plus que lui et il m'empêche d'entrer dans l'oeuvre mais quelqu'un d'autre le ressentira peut-être autrement.

 En tout cas l'inititative m'a paru tout à fait intéressante.

art textile livres quilts- histoire- tissus

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×