Over-rose

La série over-rose est partie de ce poème écrit pour le recueil Le journal ajourné.

Je n'ai pas l'habitude de travailler systématiquement en séries et je l'ai d'autant moins que je lis partout que ça fait plus "artiste". Mais là pour developper l'idée qui m'est venue à l'esprit, il le fallait bien. C'est une série ouverte et complétée au fil du temps, il y aura donc des ajouts.

d'abord ce texte

 

Le rose couleur violente qu’on a émasculée

farde mes en joue feu

le rouge drapant le fluide glacial du blanc

l’ardente ferveur du froid qui mord et brûle

couleur d’une tendresse sans attendrissement

 la rose montre son sexe à tous vents

On trouve cela charmant .

Jusqu’à l’overose , j’en boirai .

 

Idée donc  de mettre en valeur différents aspects évoqués par la Couleur, avec le désir sous jacent et non contradictoire de chanter sa délicatesse -qui est aussi celle de la fleur- et de déplier quelques-uns de ses symbolismes . couleur chaude et valeur du rouge , le rose a été affaibli par un usage -souvent commercial- rattaché à une idée bébête et mièvre du féminin et pourtant j'ai tenté d'en montrer ses forces, ses ardeurs ... et ses faiblesses sont peut-être aussi tout autant des forces douces où on se réfugie.

Reste la fleur homonyme -du moins en français-  dont la banalité sublime n'a jamais tari l'admiration devant sa beauté.

C'est aussi une série d'images numériques, dont je publie, à la fin quelques éléments -c'est une longue suite. Inachevée elle aussi ...mais : ce qui est fait est terminé Sourire

Pour voir la suite des œuvres cliquer  sur les numéros de page ci-dessous.

 

L'obsolète

L obosol te over rose 2013 jacqueline fischer

L'obsolète est un "collage" textile réalisé avec différents tissus  "avec roses" brodé main et machine, je lui ai voulu une semblance avec ce qu'on appelle les "chromos" d'autrefois, les vieilles cartes postales aussi, colorisées .

Surface de réparation

Surface de r paration jacqueline fischer art textile

Des petits carrés roses de toutes valeurs et textures coupés recousus recoupés etc  selon une méthode empruntée à Maggie Grey (je crois!)   pour dire en ce monde le pouvoir réparateur de la tendresse , et je ne  veux pas parler des cucuteries niaiseuses et fadasses , auxquelles j'aimerais que le rose échappe ! mais de la fermeté  d'une énergie  qui vous conforte et vous répare quand tout semble aller mal. Donc pleine de cicatrices....et d'une certaine violence...ou ardeur.

Effusion

Jacqueline fischer art textile effusion 1Effusion :  c'est juste la tendresse et l'amour qui se disent et s'offrent sans retenue dans le froissement des étoffes ébouriffées Ce tableau est intégrable également à la Série Nous.

Déconfiture de rose

Pict2484

Décnfiture de roses est un des jeux avec les belles soies que l'on trouvera dans mon prochain livre au milieu d'autres. Tissus découpés etnbandes et mélangés -ce n'est pas moi qui ai inventé la technique qu'on trouve dans pas mal de livres d'art textlle - mais adaptée aux tissus que j'avais et au thème choisi...un peu de distabnce également envers la mode des destructurations ...

La rose cachée

La rose cach e recjpg

Intégré à une autre série intitulée Vibrations , ce tableau textile vu de loin reconstitue la photo de la rose Pierre de Ronsard dont il est issu. De près on voit juste une abstraction en étoffes. Ci dessous la photo en petit ...

 

La rose cach e recjpg

Roses blanches d'un corps fou

Roses blanches d un corps fou2

 

Où le motif le plus classique qui soit -un petit log cabin irrégulier dit crazy rose, d'où le titre- est utilisé pour recomposer un corps de femme , ou le nu revisité ... côté textile.        Un appel du pied aussi pour reconsidérer les mouvances en patchwork : le figuratif qui serait   plus "artistique" que le géométrique dit traditionnel ( ce tableau allie les deux!) .

Quelques images numériques de la série

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×